La recherche clinique au 
cœur de Poppins

Nos thérapies numériques ne sont pas seulement basées sur la science : elles se sont avérées efficaces dans des essais cliniques de référence.

Notre équipe clinique

Mélanie Descamps, Ph.D

Responsable scientifique

Docteur en neuropsychologie clinique et recherche (Psy.D/Ph.D). Clinicienne experimentée en diagnostic chez les enfants et les jeunes adultes avec des troubles du neurodéveloppement ainsi qu'en recherche clinique.

Charline Grossard, Ph.D

Orthophoniste et ingénieure de recherche

Orthophoniste et docteure en sciences cognitives, ses recherches ont notamment porté sur l’usage des jeux sérieux dans les troubles du neurodéveloppement. Elle exerce également à mi-temps en tant qu’orthophoniste dans le service de psychiatrie de la Pitié-Salpêtrière.

Sara Cadoni, Ph.D

Cheffe de Projet clinique

Ingénieure biomédicale et docteure en neuroscience, elle apporte son expertise dans la conduite d’essais cliniques pour les dispositifs médicaux.

Conseil Scientifique

Dr Michel Habib

Neurologue

Neurologue, chercheur associé CNRS, président de Neurodys et membre du conseil scientifique de la FFDYs.
- Hôpital de la Timone (AP-HM)

Dr Catherine Grosmaitre

Neuropsychologue

Neuropsychologue, Responsable du Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages (CRTLA). - Hôpital Necker (AP-HP)

Dr Jennifer Zuk

Orthophoniste

Orthophoniste et professeur adjoint au département des sciences de la parole, du langage et de l’audition à l’Université de Boston

Dr David Cohen

Pédopsychiatre

Pédopsychiatre et chef de service psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.
- Hôpital Pitié-Salpêtrière & APHP

Pr Jean Xavier

Pédopsychiatre

Pédopsychiatre et Responsable EXIST (Expertise, Innovation, Soins, Troubles du neurodéveloppement). - Hôpital Henri Laborit

Pr. Jonathan Bolduc

Professeur de musique

Titulaire de la Chaire du Canada en musique et apprentissages

“Poppins est un programme totalement pertinent pour les enfants aux prises avec des troubles d’apprentissage. J’adhère pleinement à cette initiative, qui s’aligne parfaitement avec les données scientifiques actuelles.
Nous sommes fiers de collaborer et d’apporter notre expertise à ce dispositif médical prometteur.”

Photo Michel Habib

Michel Habib

Neurologue, chercheur associé CNRS, président de Neurodys et membre du conseil scientifique de la FFDYs.
- Hôpital de la Timone (AP-HM)

Une étude menée en 2022

Nos jeux musicaux de rééducation aident les enfants atteints de troubles des apprentissages dans la lecture.

En 2022, le module de jeux musicaux de rééducation Poppins a fait l'objet d'un essai clinique de phase III, randomisé, en double aveugle et contrôlé par placebo, visant à évaluer son efficacité chez les enfants de 7 à 11 ans.

Cette étude respectait les plus hauts standards de la recherche, les participants ont reçu aléatoirement soit le jeux Poppins soit le jeu placebo. Les deux jeux se déroulaient dans le même univers graphique. Les participants ne pouvaient donc pas savoir quel jeu ils avaient reçu.

Des orthophonistes indépendants ont évalué les progrès des enfants avant et après l'utilisation du jeu. Les compétences évaluées étaient la lecture et les habiletés connexes nécessaires à l'apprentissage.

L'étude a duré deux ans et 154 enfants ont participé.

Résultats de notre étude clinique

Compétences phonologiques

Résultats : Un impact significatif sur les compétences phonologiques des enfants ayant une dyslexie sévère.

Vitesse de lecture

Résultats : Une amélioration significative chez l’ensemble des enfants.

Précision de lecture

Résultats : Une amélioration significative chez l’ensemble des enfants.

Études

Nos précédentes études

Plusieurs études ont été conduites durant les confinements liés à la COVID-19 en France.
Dans une première étude, 2500 enfants ont testé une version initiale de Mila-Learn. Leurs retours nous ont aidés à perfectionner le jeu, en mettant l’accent sur la personnalisation, les narrations, l’humour et la progression graduelle des niveaux de difficulté.
Dans une seconde étude impliquant plus de 3000 enfants, nous avons évalué cette version améliorée. Nous avons alors observé une nette amélioration des performances des utilisateurs dans le jeu au fil du temps.

Études

Publications relatives

Vous souhaitez contacter notre équipe clinique :

clinique@poppins.io

Choisissez votre offre Poppins

Poppins offre une flexibilité totale pour répondre aux besoins uniques de votre enfant. 
Définissez la durée de votre prise en charge parmi nos trois offres thérapeutiques.

3

mois

Faites faire à votre enfant des progrès tangibles en lecture.

6

mois

Faites lui bénéficier d’un programme complet et soutenu.

12

mois

Soutenez votre enfant pendant la durée d’attente en orthophonie.

Vous avez des questions ?

Jusqu'à quel âge peut on utiliser Poppins ?

Poppins a été conçu pour des enfants entre 7 et 11 ans.

Quel est le matériel nécessaire ?

Poppins se joue sur smartphone, ou sur tablette.

Pour les appareils Apple, il vous faudra iOS 15 minimum.
Si vous êtes sur Android, ça sera Android 11 minimum.

Vous pouvez voir la version du système d’exploitation de votre appareil dans les paramètres de votre téléphone.

Comme il s’agit d’un jeu majoritairement tactile, il ne nous était pas possible de vous le proposer sur ordinateur.

Comment puis-je accéder au jeu Poppins ?
Mon enfant n’est pas dans le scope (il n’a soit pas l’âge, soit pas de trouble Dys ou autre trouble type TDA/H etc.), peut-il utiliser Poppins tout de même ?

Il peut tout à fait utiliser Poppins.

Cela dit, il faut garder à l’esprit que Poppins n’a pas été testé auprès d’enfants non-dyslexiques, et que nous ne pouvons donc pas vous assurer que le jeu lui sera tout autant profitable.

La dyslexie est souvent associée à d’autres troubles des apprentissages ou du développement : lorsque nous avons testé Poppins, le fait d’avoir d’autres troubles des apprentissages n’était pas incompatible avec le jeu.

Votre enfant peut donc utiliser Poppins : il n’y a pas de contre-indication au fait de jouer.

Qui est derrière Poppins ?

Des ingénieurs pour la différenciation de l'apprentissage, les activités motrices et chantées et la baguette magique informatique.

🪄 Des développeurs de jeux pour que l’usage de Poppins soit fluide, et que les enfants soient engagés dans leur apprentissage.

👾Des scientifiques, des orthophonistes, des neuropsychologues et des psychomotriciens sans qui nous ne pourrions pas faire évoluer Poppins, et dont les retours nous permettent d’améliorer l’accompagnement thérapeutique des enfants.

🩺 Nous tenons tout particulièrement à remercier le Professeur Habib (neurologue, Hôpital de la Timone, AP-HM, ), la Dr Grosmaitre (neuropsychologue, Responsable du CRTLA, Hôpital Necker, AP-HP),  le Professeur Cohen (chef de service pédopsychiatrie Pitié-Salpêtrière, AP-HP), le Professeur Bolduc (Chaire de recherche musique et apprentissage, Québec), Charline Grossard (orthophoniste, Pitié-Salpêtrière, AP-HP ), Joana Matos (médecin responsable CRTLA, Pitié-Salpêtrière) et le Pr Jean Xavier (pédopsychiatre et responsable EXIST, Hôpital Henri Laborit) ainsi que Nathalie Groh, présidente de la FFDys et Laetitia Branciard, vice-présidente de la FFDys.